L’astrologie peut-elle servir à l’éducation?

A une époque où les pédagogies alternatives type Montessori, Steiner, Freynet et consort ont le vent en poupe, en quoi l’astrologie peut-elle nous aider dans l’éducation de nos enfants ?

On veut forcément le meilleur pour eux mais comment savoir quel est le meilleur pour Rodolphe, pour Maïa ou pour Leïla qui sont très différents les uns des autres ? Faut-il absolument développer leur créativité artistique ou les pousser dans un système plus conformiste ? Ainsi, Juliette, qui a un axe du dragon III-IX, devra être poussée vers l’élitisme et l’exigence personnelle. Alors que Naïm, qui a un axe inverse (IX-III), devra, lui, développer sa créativité.

De la même façon, faut-il disperser leur énergie dans de multiples activités extra-scolaires ou leur laisser le temps de la rêverie ? Faut-il faire réciter par cœur ses leçons à Jonathan alors que son mode de compréhension repose sur l’abstraction ?

Chaque enfant est différent et n’a pas les mêmes besoins que ses frères et sœurs. Ainsi, Justine, qui a un Mercure en Vierge, aura besoin de connaître tous les détails pour pouvoir apprendre sa leçon d’Histoire et elle se fera des fiches de révision, tandis que Mathis (Mercure en Gémeaux) reformulera sa leçon à voix haute et reprendra les explications avec ses propres mots, et Cira (Mercure en Balance) devra réviser avec ses amis.

On pourrait aussi ajouter que nous, parents, avons beaucoup d’attentes vis-à-vis de nos bambins et qu’elles sont loin d’être toutes conscientes.

Réussir là où nous avons échoué, être plus que nous –plus heureux, plus épanoui, plus, plus…ou moins : moins timides, moins pénibles…- etc.

Prenons-nous suffisamment  de recul pour permettre à notre enfant de se développer selon sa propre sensibilité et personnalité et sans projeter les nôtres sur ce petit être en formation? Pour faire un clin d’œil à l’article d’Iris, si Gaston veut être un éléphant et que nous l’élevons comme un dauphin nous ne lui permettrons pas de développer sa force, sa mémoire, et sa sagesse alors que ces qualités-là lui auraient permis de s’épanouir, d’amplifier et d’embellir sa vie.

L’astrologie peut nous aider à mieux comprendre notre enfant et lui permettre ainsi de se développer selon ses propres besoins et pas selon les nôtres ou ceux d’une société qui impose le modèle de l’enfant idéal. Éduquer un enfant, c’est l’aider à aller jusqu’au bout de ses possibilités et lui permettre de développer ses facultés.

Eléphant vs dauphin ou comment l’astrologie peut nous aider à nous sortir de situations impossibles…

Imaginez un éléphant.

Maintenant imaginez un éléphant vivant au milieu de dauphins (je sais, c’est très improbable). Que croyez-vous qu’il arrive à cet éléphant ? Il pense dauphin, il respire dauphin, il mange dauphin : il pense être un dauphin. Alors évidemment il ne sent pas très bien.

Déjà, il ne peut pas passer sa vie sous l’eau et puis il est trop grand, trop gros, ses défenses l’embarrassent et ses oreilles, n’en parlons pas. En plus il ne parle pas la même langue et au fond, il est aussi seul qu’un cactus – imaginez un cactus très très seul – dans le désert d’Arizona. Il y a sacrément un truc qui cloche.

Il arrive que nous soyons semblables à cet éléphant : nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous conformer à une image que nous avons de nous-mêmes… mais ça cloche. Ça cloche parce que ce n’est tout simplement pas nous !

Nous sommes dans une société extrêmement complexe où la tentation de l’éparpillement est partout. Nous ne savons plus distinguer ce qui est bon pour nous.

Nous sommes comme l’éléphant qui pense agir pour lui-même en mangeant des crustacés et des petits poissons alors que ce qui lui conviendrait, ce sont des feuilles, des écorces et des racines : nous nous  empoisonnons gaillardement, avec une extraordinaire bonne volonté.

Pourtant, nous avons bien remarqué que les solutions qui semblent fonctionner sur les autres ne marchent pas forcément pour nous, mais nous attribuons ce que nous considérons comme des échecs à notre manque de volonté ou notre manque de chance…

En fait, ce que l’astrologie nous dit, c’est que nous sommes, tous, absolument uniques. L’astrologie telle que je l’ai apprise avec Nitya Varnes nous invite à nous recentrer sur ce que nous sommes vraiment. A partir d’une carte du ciel, on peut parvenir à comprendre profondément où sont nos qualités propres, mais aussi nos blocages et faire de ce qui nous semblait un problème insoluble, rien de plus et rien de moins qu’un enjeu : quelque chose qui fait que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et fade et encore moins une épreuve insurmontable, mais une aventure excitante qui a tout intérêt d’être vécue.