Rita Hayworth, exquise et douloureuse Balance

Rita Hayworth, née avec un stellium (accumulation de planètes : Soleil, Vénus, Mercure, Lune noire, Nouvelle lune, Part de fortune) dans le signe de la balance.

LA DEESSE DE L’AMOUR (magazine « Life » – 1940)

La Balance est une artiste dans l’âme, elle a le sens du beau et de l’esthétique. Elle dégage elle-même quelque chose de beau, de séduisant, une douceur, une harmonie dans le corps, dans les traits du visage, dans le choix des vêtements qu’elle porte. Elle a de l’allure, de la classe, une élégance naturelle. Indéniablement elle a beaucoup de charme.

Les 6 premiers signes ont déployé leur individualité. La Balance (seul signe du zodiaque qui représente un objet) rencontre l’autre, la collectivité. C’est le signe du milieu, le point d’équilibre entre les 5 signes individualistes et les 5 autres signes collectivistes.

Elle est la garante d’un équilibre entre deux tendances qu’elle respecte avec impartialité. La Balance a la réputation de ne pas choisir, tout simplement parce qu’elle rompt un équilibre si elle le fait. Elle s’adapte sans cesse pour maintenir un échange harmonieux. Elle est le contre-poids, le diapason qui fait que l’ensemble sonne juste.

Elle cherche l’harmonie avec l’autre, l’équilibre entre elle et le monde. C’est dans la relation à l’autre qu’elle va dégager petit à petit ce qui lui appartient en propre, et la connaissance de qui elle est.

Cette relation constante, ce face à face permanent fait d’elle un miroir de projection et par extention la possibilité d’être le reflet d’une société toute entière. A cause de cela et de sa capacité à s’harmoniser à l’ambiance du moment, à l’air du temps, elle peut devenir une icône, un sex-symbole.

Pour se rendre compte du phénomène Rita Hayworth, il faut savoir qu’une expédition a enterré pour la postérité, au pied de la Cordillière des Andes, une copie du film « Gilda ». Film dans lequel, sensuellement, elle enlève… ses longs gants noirs, même pas les deux, un seul ! Scène mythique qui la fit exploser comme une bombe au sommet de l’érotisme au cinéma. Au sens propre comme au sens figuré. Les Américains iront jusqu’à baptiser du nom de Gilda une de leur bombe atomique !

515621-loin-du-regard-de-vamp-glaciale-rita-580x0-4

On vend aussi des disques gravés avec les battements de son cœur…

Un cœur qui « balance » en rythme. Elle se marie offiiciellement 5 fois et aime aussi beaucoup les acteurs avec lesquels elle joue. Son nœud sud en Gémeaux est un papillon mondain qui recherche le plaisir immédiat. Rita s’éparpille, elle plaît, elle séduit. C’est ce qui lui donne le sentiment de vivre.

On ajoute au cocktail (la Balance adore les cocktails…) un Mars en Sagittaire qui est une sacré énergie d’entousiasme, de conquête, par rapport à l’autre. Sa façon d’agir est impulsive, volontaire, ambitieuse. Elle ne fait jamais marche arrière, elle désire ardemment (à chaque fois !)

1

Rita est Balance, ascendant Taureau, deux signes gouvernés par Vénus, la planète de la beauté, de l’amour, de l’argent. Avec un Soleil en maison 6 (maison du travail) et un ascendant Taureau, on sait qu’elle va travailler beaucoup et que ça ne sera jamais pour rien. Qu’il y aura chez elle, le goût de l’art de vivre et du luxe. Qu’elle s’attachera à bâtir une situation matérielle avec obstination et persévérance.

Elle gagne son premier salaire de danseuse à 13 ans. Elle a joué dans plus de 60 films. Dans un milieu masculin et machiste, elle réussit à créer sa propre maison de production, et impose un nouveau concept : la participation aux bénéfices d’un film.

A une époque où les starlettes vivent sous la férule d’un Directeur de studio qui décide de tout : du salaire, des tournages, et de leur « location » monnayée à d’autres studios.  Elles sont la « propriété » d’un homme tout puissant qui s’accorde le droit de les mettre au régime, de leur casser les mâchoires, de leur arracher les molaires pour creuser les joues, c’est tellement plus séduisant ! L’implantation de cheveux de Rita Hayworth descendait « trop bas » sur son front, on lui a détruit les racines à coup de séances de torture à l’électricité.

Rita endure, parce qu’un homme qu’elle aime a entrepris de faire d’elle une star. Parce que son père a entrepris de faire d’elle une danseuse. Parce que Orson Wells a entrepris de faire d’elle une actrice. Parce que le prince Ali Khan a entrepris de faire d’elle une Reine.

Elle ne se sent véritablement exister que dans la relation. Elle attend d’être choisie pour être révélée à elle-même.

Les choses se corsent chez Rita, parce qu’elle a un chemin de vie 1-7 (axe des nœuds lunaires) qui insiste et redit que la relation à l’autre est l’enjeu de son incarnation. Qu’il y a à comprendre qu’un rapport à l’autre est possible sans passer par un sacrifice de tout ou partie de soi. Que la relation n’est pas un affrontement, ni un combat, mais un échange dans lequel il est nécessaire de s’engager.

Quoi qu’ils fassent, les hommes la déçoivent. Même quand ils lui offrent un mariage en France « so chic », qu’ils lui refont une garde-robe chez Dior. Qu’ils remplissent la piscine de la villa nuptiale d’un parfum de Guerlain !

J’aurais voulu garder un ton glamour avec Rita Hayworth, mais malheureusement son thème révèle aussi une profonde blessure d’estime de soi et de sa valeur qui attendait réparation. Une blessure tellement grave qu’elle empêche la rencontre véritable parce qu’elle pense au fond qu’elle ne vaut rien et qu’elle n’a rien à donner. Alors elle attend de l’autre qu’il donne pour deux, qu’il répare la blessure immense, qu’il prenne soin d’elle, qu’il la mette au centre de toutes ses attentions. Mais ce n’est jamais suffisant bien sûr parce qu’avant de pouvoir aimer quelqu’un il fallait commencer par s’aimer soi-même.

Il y a pourtant un endroit où sa relation de couple est des plus harmonieuses. Revoyez ses films avec Fred Astaire et Gene Kelly, l’accord y est parfait. Il n’y a pas un seul faux pas dans cette relation idéale de cinéma. Elle était réellement une DEESSE quand elle dansait. (Ô toi ma charmante ! L’amour vient en dansant, La Reine de Broadway).

 

Laurence Decaux

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s